Rue de l'art...BBBrrrrrrrr!!!

Publié le par Yandeubou

 

Très cher blog,

 

Yaoundé a enfin sa rue de l'art...toute une ruelle dédiée à l'art tu imagines? Bon elle n'est pas si grande que ça, mais mieux vaut tard que jamais disais le musicien! Elle va de l'avenue Kennedy en plein centre ville, où est pratiqué un art assez spécial, au boulevard du 20 mai, siège d'un art à l'opposé de celui de l'avenue Kennedy. Ce qui lui confère une réelle originalité au delà du travail abattu par les artistes. Le projet est né dans des esprits tordus, je me rappelle encore il ya deux ans quand avec les amis Landry Mbassi et Francis Bomo, on y cogitait tranquilo devant un poisson à Olézoa...On était loin de se douter de l'ampleur que prendrait le projet.

DSC 0924

Il a connu pas mal de rebondissement mais finalement en fin février on s'y ai mis avec l'appui de l'Institut Français de Yaoundé, une vingtaine d'artistes, tous des volontaires, venus des disciplines aussi diverses que la peinture contemporaine, le graffiti que la band dessinée...


De vrais moments de partage, de fou rires et de passion. Les chaleur de pareils moments me manquent souvent, beaucoup des artistes qui ont participé au projet venaient du club des arts plastiques de l'université de Yaoundé, dont j'étais membre il ya quelques années. Aujourd'hui une nouvelle génération porte avec fierté l'étendard de cet ancre de la création plastique yaoundéenne...qu'ils en soient remercié!

Quelques uns étaient des amis de longues dates, avec qui j'ai usé les jeans à Ngoa-Ekélé...Théodoro Edoa Mengue, Byokolak l'éternel "Dieudonné", Rostand Kouam Pokam. A l'époque on était des adeptes du pointage des banderoles, le temps a passé si vite...

Au final donc, une très belle ruelle, avec des fresques à perte de vue. Mais comme la vie n'est du tout colorée...La rue est aujourd'hui fermée. Une semaine avant son inauguration par le délégué de la communauté urbaine, le célèbre "Jack Bauer" qui avec son bâton de pèlerin a discipliné les yaoundéens, l'ambassadeur de France et la ministre des arts et de la culture, le magasin Arno qui jonche la rue a eu un incendie. Résultat: pas d'inauguration ni de paillettes, rue de l'art fermée!!! Pourquoi ça n'arrive qu'aux artistes, nous pour qui on fait si peu dans ce pays?

Bref, le magasin Arno est en réfection, il est possible que le mur ne soit pas détruit, et donc les fresque conservée, à la fin des travaux, notre rue nous sera rendue, et peut-être même une inauguration avec les paillettes en notre honneur...rêvons!

 

à +++

 

YDS.

 

Commenter cet article