Bye bye Iron ladie...

Publié le par Yandeubou

 

 

Très cher blog,

Margaret Thatcher a tiré sa révérence, celle qu’on a surnommé « la dame de fer » pour ses années passées en tant que première ministre du Royaume-Uni entre 1979 et 1990 est décédée la semaine dernière. Des obsèques officielles lui ont été consacrées hier en présence de « sa majesté » la reine d’Angleterre.

Margaret-Thatcher_YDS-copie-1.jpg

 Arrivée au pouvoir dans un pays en situation d'instabilité, Margaret Thatcher en redresse l'économie en mettant en place une série de réformes radicales notamment à travers une réduction  importante du rôle de l'État, accompagnée du renforcement de son autorité sur les domaines qu'il conserve, au détriment des corps intermédiaires. C’est l’air des privatisations à outrance et du libéralisme économique. « La city » et les actionnaires s’engraissent au détriment des classes les plus démunies, même si à l’inverse la situation économique du pays s’assainie.563150_645716532112483_491341989_n.jpg.jpg

Je te vois déjà me demander, « et toi le camerounais là, ta part QUOI là-dedans ? ». Mbom, il ne faut pas avoir la mémoire courte hein…si une partie du monde d’entier à saluer une grande dirigeante, les argentins se souviennent encore de la guerre des Malouines, l’ANC n’a pas oublié qu’elle avait traité Mandela et ses copains de terroristes, qu’elle était pote avec le dictateur Pinochet et a défendu la politique de Peter Botha…

Tu te rappelles des années 90 ? De la crise de la dette publique au Cameroun comme dans de nombreux pays africains ? Le FMI et la Banque Mondiale sont arrivés en docteur maîtrisant la situation avec un remède miracle…une panacée quoi ! Résultat : Privatisation à outrance, retrait de l’Etat dans de nombreux secteurs, dégradation du service public et baisse des salaires. Voilà alors le fonctionnaire camerounais qui touchait 250 000 kolos qui du jour au lendemain apprend que son salaire sera désormais de 100 000 kolos à cause de la crise. En bon camerounais, vu que son salaire a baissé et que les prix sur le marché restent les mêmes, le gars qui arrivait au boulot à 8h, arrive désormais à 7h et prend des dessous de table à l’usager quelque soit le service, pour arrondir ses fins de mois. La corruption qui en a suivi nous a mis en tête des pays corrompus, « nous avons corrompus pour sortir de la liste des pays les plus corrompus » comme le dit Valséro.

2013-04-08T200940Z_116504046_LM1E9481JXN01_RTRMADP_3_BRITAI.JPG

Aujourd’hui, l’héritage de Iron ladie est connu…la crise de 2008 provoquée par les banquiers ! Qui ont prêté à tout vent de l’argent qu’ils n’avaient pas…et se sont faits renflouer ensuite par l’Etat sur le dos du contribuable. Le libéralisme économique si cher à Popol a montré ses limites. Si en Occident, il a permis au secteur bancaire de devenir le centre du « système », chez nous il a enrichi la classe des fonctionnaires ! Durant les années de privatisation, beaucoup de fonctionnaires et autres hauts commis d’Etat, vidaient les caisses des entreprises. Ensuite l’Etat venait à la rescousse : PRIVATISATION !!! Et pour racheter une entreprise qui engendrait autrefois des milliards à un « franc symbolique », à qui est-ce qu’on reversait les commissions ? Au même fonctionnaire ! En quelques années les gars se sont retrouvés avec des comptes bien garnis dans des paradis encore plus fiscaux que la Suisse. A côté d’eux, Gerome Cahuzac serait simplement, un enfant de cœur…un apprenti sorcier !

 

Chapeau Iron woman…RIP !

YDS.

 

Commenter cet article