Bye bye Casablanca

Publié le par Yandeubou

Très cher blog,

 

Les rideaux se sont refermés, les bougies se sont eteintes, la première édition du festival de la bande dessinée de Casablanca s'est achevé. J'en ai des larmes...ouf que d'émotions durant ces trois jours de partage, de passion, de discussions et de dédicaces (surtout). Les rideaux s'étaient ouverts le 17h en après-midi, sans moi car j'étais moi tranquilement en train de boire une bonne bière à Yaoundé avec les amis du mboa en attendant un éventuel et hypothétique visas pour le Maroc. Finalement je l'ai eu, et la BD a commencé par un panorama sur Casablanca...Zoom sur l'aéroport avec des boeing de Royal Air Maroc par-ci par-là. Plan rapproché sur un black, dreads locks hirsutes à l'air inquiet qui regarde sa montre. Vignette 4: Un gars débarque en courant "Yannick? comment tu vas?" réponse du black "Jean françois?". Petite embrassade dans la vignette 5 et hop en voiture...

La deuxième planche commence par une vue d'ensemble sur une rue de Casablanca, il y a un bouchon et des voitures klaxonnent...Et là patatra! Trou noir, le scénariste n'a plus d'inspiration, pourtant il a bien une idée de ce qu'il aimerait raconter. Mais tout s'embrouille dans sa tête il ne parvient plus à recoller logiquement les évènements: L'arrivée au festival, l'accueil et la rencontre avec SaÏd Bouftass, la connaissance des autres invités...Simon Mbumbo, Isabelle Gremillet, Francis Groux, Slim, Christine Millerin, Lahrsen Bakhti etc. La rencontre avec les enfants et les étudiants de l'institut supérieur des beaux arts...les dédicaces, les sourires, les nostalgiques de Zembla, Akim, ceux de Dragon ball (plus émotifs que nostalgiques) et enfin les anecdotes...sur angoulême et son festival...le débat sur la chaîne du livre et l'épineux problème du droit d'auteur...l'oreiller à remettre à Nathalie...et enfin le poisson accompagné de crevettes, de conneris à la Bakhti, de SaÏd bouffe tasse et bla bla bla!

Ce n'est pas un problème de feuille blanche d'écrivain hein! Le scénariste a déjà fait le plan de son histoire, les personnages sont bien typés, le fil conducteur est là, maintenant il faut que l'histoire tienne...en attendant voici l'étude des personnages. Ce n'est qu'une ébauche, d'autres viendront!!!318048_3335991079513_1260678097_32626844_504123130_n.jpg

Avec l'aimable autorisation de l'auteur Abderrahim Abat (le seul photographe capable de prendre une photo et apparaître dessus, c'est lui au bout en tee-shirt vert)... Jete l'ai dit, cher blog, les personnages sont bien typés! 

 

 

YDS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yandeubou 21/05/2012 20:43

Cette première édition est organisée par SaÏd Bouftass (avec l'IBAC bien sûr), j'ai ressenti une réelle envie de faire bouger les choses. Tant venant des étudiants qui participaient que des
organisateurs. En plus le festival se tient à Casa, pour avoir fait celui de Kénitra (qui n'existe plus) je pense tout est bien pensé. SaÏd a également crée une maison d'édition pour accompagner
les auteurs et donner au festival un réel contenu en terme de production. Voilà, tu sais que je suis toujours partant quand il s'agit de projet....

Yvon Langue 21/05/2012 13:36

Hello Yannick.

Bien que je ne les connaisse pas, je devine bien que les enjeux du festival de la BD de Casa sont importants et ses ambitions non négligeables.
Je suis particulièrement heureux que tu fasses partie de cette première édition. Suis mon regard...
Je souhaiterais, personnellement que des choses se fassent à l'avenir. Qu'en dis-tu ? Poursuivons la discussion.